Lettre de mission du Service National Mission et Migrations

La lettre de mission du Service National Mission et Migrations (SNMM) a été validée lors de l’Assemblée plénière des évêques de France qui s’est tenue du 23 au 26 mars 2021, à Lourdes.

« De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie » (Jean 20,21).
« Tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu » (Act 2,11).

La Commission Épiscopale pour la Mission Universelle (CEMUE) confie au Service National Mission et Migrations (SNMM) la responsabilité d’approfondir et de promouvoir le sens théologique et pastoral de l’activité missionnaire de l’Eglise, dans la rencontre entre les cultures, à l’ère des migrations.

La CEMUE confie au SNMM le soin d’aider les évêques à sensibiliser et à former les communautés locales à leur vocation missionnaire.

Le SNMM met à disposition des diocèses l’animation de réseaux, des expertises et le déploiement de partenariats.

ANIMATION DE RESEAUX

➢ Le SNMM anime plusieurs réseaux en déployant notamment une offre de formations, des rencontres régulières et des outils de communication appropriés :

• Délégués à la Pastorale des migrants
• Délégués à la Mission universelle de l’Église
• Coordinateurs des Aumôneries catholiques de la migration
• Prêtres et religieux étrangers en France
• Prêtres et religieux français envoyés à l’étranger
• Responsables des Communautés Catholiques Francophones dans le Monde (CCFM)

En lien avec les églises locales concernées, le SNMM veille au recrutement et au suivi des prêtres envoyés aux communautés catholiques francophones dans le monde.

➢ La mission du SNMM comprend aussi la coordination et le soutien des aumôneries nationales des personnes itinérantes, à savoir : la Mission de la Mer, les Gens du voyage et les Artisans de la fête. Plus concrètement, la mission du SNMM, auprès de ces aumôneries consiste à :
• Réunir régulièrement les responsables nationaux de ces aumôneries pour élaborer des collaborations et une pastorale adaptée (formation, catéchèse, préparation et célébration des sacrements, solidarité).
• Examiner le bilan financier et le budget prévisionnel préparés et présentés par ces aumôneries qui seront soumis au secrétariat général de la CEF.

➢ Le SNMM travaille directement avec la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC). Le Délégué général de la DCC fait partie de l’équipe du service national. Le SNMM est chargé de promouvoir la collaboration entre les organismes catholiques de volontariat ou d’évangélisation envoyant des français dans divers pays du monde ou recevant des volontaires étrangers en France.

EXPERTISES

La pastorale interculturelle
Le SNMM propose un approfondissement théologique et pastoral touchant aux réalités des personnes migrantes et des personnes itinérantes ; il invite à promouvoir la dimension interculturelle dans la pastorale ordinaire des diocèses.

La dimension internationale
Le SNMM apporte son expertise aux diocèses et réseaux concernés pour les aider à mettre en oeuvre la catholicité de l’Eglise et sa dimension missionnaire dans le monde d’aujourd’hui, en favorisant la coopération entre les Églises particulières.

La dimension sociale
En partenariat avec d’autres organismes, le SNMM propose une expertise juridique, sociale, politique, économique et culturelle sur les questions relatives à l’accueil, la protection, la promotion et l’intégration des migrants et réfugiés dans la société.

La compétence administrative
En lien avec les ministères de l’Intérieur et des Affaires Etrangères, le SNMM entretient des relations permanentes avec les personnes compétentes pour l’accueil des agents pastoraux étrangers. Il accompagne les évêques dans leurs démarches auprès des services administratifs concernés et leur transmet les informations dont il dispose sur les prêtres et les séminaristes et autres acteurs pastoraux étrangers.

PARTENARIATS
Dans l’animation de tous les réseaux et dans la conduite du SNMM, une attention particulière sera accordée aux projets transversaux (collaboration avec d’autres services de la CEF et des diocèses) et aux projets en partenariat avec le monde associatif et d’autres institutions. En particulier, le SNMM travaille en étroite collaboration avec les OPM (OEuvres Pontificales Missionnaires) et l’AEA (Aide aux Eglises d’Afrique).

Sous l’autorité de la CEMUE et sur la base de la présente lettre de mission, le SNMM discernera régulièrement les partenariats à privilégier, au plan national et international.

Cette lettre de mission est la base à partir de laquelle, tous les trois ans, le SNMM relira son activité et, en fonction des contextes nouveaux, la CEMUE complètera éventuellement par de nouvelles orientations. La CEMUE sera aussi aidée en cela par le Conseil Missionnaire National (CMN). Le secrétariat du CMN est assuré par le SNMM.

Validé par l’Assemblée plénière des évêques de France, le 26 mars 2021

Télécharger la Lettre de mission du SNMM