Message du Cardinal Czerny pour le Dimanche de la mer 2023

Chaque année, le deuxième dimanche de juillet, les communautés catholiques célèbrent le « Dimanche de la mer », une journée internationale de prière pour les gens de mer et leurs familles, mais aussi pour ceux qui, dans l’Église, leur apportent un soutien, comme les aumôniers et les bénévoles de l’Apostolat de la mer, l’œuvre par laquelle les travailleurs de la mer sont spirituellement assistés depuis 1920.

Chers frères et sœurs dans le Christ,

Dimanche de la Mer

Dès ses débuts, l’Évangile est parvenu à toutes les extrémités de la terre grâce à de grands navires. Les Actes des Apôtres et les autres écrits du Nouveau Testament nous racontent de multiples façons la vie que menaient les messagers de la Bonne Nouvelle avec les travailleurs de la mer, parfois pendant des mois, en partageant leur vie quotidienne et en ouvrant leurs cœurs et leurs esprits à la foi.

Le Dimanche de la Mer offre chaque année aux communautés catholiques du monde entier la possibilité de ne pas oublier leurs origines et de prier pour ceux qui travaillent aujourd’hui sur les bateaux qui transportent des marchandises de par le monde. Il s’agit de plus d’un million d’êtres humains grâce auxquels notre quotidien devient possible et l’économie est renforcée. Or, nous ne savons rien d’eux, de leur foi, de leur façon d’aimer et d’espérer.

Le dimanche est le jour de l’Eucharistie, la Pâque hebdomadaire : beaucoup n’y ont pas accès, car ils sont éloignés par la force des choses des êtres qui leur sont chers et de leur communauté. Pour toute l’Église, le Ressuscité signifie en même temps n’oublier personne, faire parvenir le salut partout, se demander comment celui qui est absent et invisible peut se sentir sauvé et précieux, porteur d’une dignité qui est celle de tout enfant de Dieu.

Les apôtres ont raconté Jésus sur les bateaux et ont rassemblé les communautés dans chaque ville portuaire : ils étaient donc présents à un monde qui est toujours moins connu aujourd’hui. L’organisation complexe de nos sociétés et une certaine propension à cacher les inégalités laissent souvent dans une zone d’ombre les trésors spirituels et les besoins matériels des personnes humbles. Le Dimanche de la Mer n’est donc pas réservé au personnel de ce secteur, mais il attire l’attention de chaque communauté chrétienne sur ceux grâce auxquels nous parvient une grande partie des biens dont nous nous nourrissons ou dont nous faisons usage chaque jour.

Que parvienne donc à tous ceux qui sont en mer aujourd’hui un message unanime : l’Église est proche de vous. Nous avons à cœur ce qui vous réjouit et ce qui vous oppresse. Nous n’avons pas seulement quelque chose à vous dire, mais nous voulons aussi recevoir votre récit, vos témoignages : votre point de vue sur le travail, sur l’économie, sur les rapports entre les religions et les différentes cultures, sur les conditions de la mer et de la terre, sur la foi qui, uniquement à partir de votre expérience, peut atteindre et interroger tous les membres de l’Église et, à travers eux, nos sociétés.

Nous sommes une Église synodale, c’est-à-dire une Église où l’on chemine ensemble. Ensemble, nous devons aller de l’avant, naviguer ensemble, sans laisser personne derrière nous et nous enrichir les uns les autres. Que personne ne pense qu’il n’a rien à offrir. S’il y a donc un effort que nous voulons proposer, c’est précisément de vérifier nos façons d’être plus proches, en un échange continu qui rende votre travail moins éloigné du parcours et de la foi de tous. Marie, Étoile de la Mer, intercède pour nous et soit source de consolation et de persévérance.

Cardinal Michael Czerny, préfet du Dicastère pour le développement humain intégral,

Officiellement institué depuis 1975, le « Dimanche de la mer » se veut une occasion de sensibiliser à l’importance du travail accompli par les gens de mer, dont le nombre s’élève aujourd’hui à plus d’un million. Par leur travail sur les navires transportant des marchandises dans le monde entier, ils rendent possible, de manière souvent invisible, notre vie quotidienne et soutiennent l’économie, comme l’a souligné S.E. Card. Michael Czerny, Préfet du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral, dans son message à l’occasion de cette journée.

Le message rappelle la présence des Apôtres sur les grands navires qui sillonnaient la Méditerranée et leur partage de l’Évangile avec les gens de la mer. Ce rappel des origines incite chaque communauté à se souvenir de tous les marins contraints d’être loin de leurs proches et de leur église, sans accès à l’Eucharistie. C’est pourquoi la « pastorale de la mer » joue un rôle essentiel pour rejoindre ces frères, les écouter, les accompagner, soutenir leurs droits et sentir qu’ils font partie de notre propre cheminement.

« Nous sommes une Église synodale, c’est-à-dire une Église où l’on chemine ensemble. Ensemble, nous devons aller de l’avant, naviguer ensemble, sans laisser personne derrière nous et nous enrichir les uns les autres. Que personne ne pense qu’il n’a rien à offrir. S’il y a donc un effort que nous voulons proposer, c’est précisément de vérifier nos façons d’être plus proches, en un échange continu qui rende votre travail moins éloigné du parcours et de la foi de tous ».