Commission nationale élargie sur l’engagement des jeunes (10 octobre 2020)

Actes colloque Rodhain jeunesLa Commission nationale élargie du samedi 10 octobre avait pour thème l’engagement des jeunes avec les migrants. Elle a rassemblé les délégués diocésains à la pastorale des migrants ainsi que les responsables des aumôneries catholiques de la migration.

Le temps de prière avait été préparé par l’Aumônerie nationale vietnamienne.

L’assemblée a pu écouter Guillaume Legaut, directeur général de l’UCPA et ancien président des Scouts et Guides de France. Il était déjà intervenu sur ce sujet lors du colloque de la Fondation Jean Rodhain. On peut retrouver son propos dans  Jeunes : nouveaux engagements, nouvelle charité ? (Collection « Cahiers de l’Atelier n° 564 » aux Ed. de l’Atelier).

« Loin des idées reçues, la génération des jeunes des 18-30 ans s’engage. Leurs engagements leur apportent des compétences, tant pratiques que relationnelles, très riches pour leur vie personnelle et professionnelle. C’est ce constat que partage la Fondation Jean Rodhain et qu’elle a voulu étudier plus en profondeur lors de son colloque de recherche 2019. Les textes de ce numéro des Cahiers de l’Atelier émanent des travaux de ce colloque et permettent de prolonger la réflexion en donnant à ces réflexions une portée plus large ».

Trois jeunes ont ensuite témoigné de leur engagement. Kevin, 27 ans, attendait de pouvoir repartir en mission au Tchad, avec la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC). Dans une vidéo, Myriam, 27 ans, a relu son expérience de Service civique au sein du Service Jésuite des Réfugiés (JRS France). Enfin Mario, 36 ans, Italien qui réside en France depuis une dizaine d’années, a fait part de son expérience aux Restos du Coeur puis à la Péniche du Coeur.

Quelques images ont servi d’amorce à une remontée des participants sur l’inclusion des jeunes lors de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié du dimanche 27 septembre 2020.

L’après-midi a été l’occasion d’expérimenter le « débat mouvant » à partir d’affirmations volontairement provocantes, telles que « Les jeunes d’aujourd’hui ont peur de s’engager sur le long terme », « Les jeunes sont individualistes et préfèrent agir seuls » ou encore « Les jeunes veulent qu’on les laisse tranquilles et ne s’intéressent pas aux autres ». Les participants ont dû se positionner et argumenter.

En conclusion était proposée une synthèse de Fratelli Tutti, encyclique du pape François « sur la fraternité et l’amitié sociale », adressée « à toutes les soeurs et tous les frères, à tous les hommes et femmes de bonne volonté qui peuplent la terre ».

Fratelli_Tutti_couvUne infographie par chapitre

  1. LES OMBRES D’UN MONDE FERMÉ
  2. UN ÉTRANGER SUR LE CHEMIN
  3. PENSER ET GÉRER UN MONDE OUVERT
  4. UN CŒUR OUVERT AU MONDE
  5. LA MEILLEURE POLITIQUE
  6. DIALOGUE ET AMITIÉ SOCIALE
  7. DES PARCOURS POUR SE RETROUVER
  8. LES RELIGIONS AU SERVICE DE LA FRATERNITÉ DANS LE MONDE