RCA : message d’Avent du cardinal Nzapalainga

L’archevêque de Bangui (République centrafricaine) interroge ses compatriotes :  « Après 125 ans, qu’avons-nous fait de l’accueil de la Bonne Nouvelle ? » C’est en effet en 1894 que les premiers missionnaires spiritains arrivèrent par le fleuve Oubangui.

RCA : message d’Avent du cardinal Nzapalainga. Le Cardinal de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga

Le Cardinal de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga

 

Après avoir passé en revue quelques signes de croissance de l’Église centrafricaine, le cardinal interpelle : Après tout ce temps de marche, il nous faudrait regarder frontalement nos maladies voire toutes les entraves qui empêchent notre marche de correspondre au rythme de l’Esprit. Et il évoque le contraste entre les foules ferventes et le manque de discernement des causes de la situation politique et sociale que vit le pays, pourtant dirigé par d’anciens séminaristes ou des croyants : gabegie et corruption, enrichissement allègre et illicite au vu et au su de tous et au détriment du pauvre, impunité, palabres pour les héritages, maltraitance des veuves, des veufs, des orphelins… D’où un appel à s’interroger sur l’impact de la foi sur la vie et les comportements sociaux. De même que sur l’accroissement du fanatisme et d’une mentalité magico-religieuse qui accroissent la misère et la déresponsabilisation.

Une déresponsabilisation qui s’exprime aussi dans les mauvais comportements dans l’aménagement de la « maison commune », et le manque de respect de la création, alors que l’Avent est un temps d’embellissement des cœurs et des églises. Ne pourrait-il être aussi un temps pour se mettre en harmonie avec le projet de Dieu sur la création ?

Le cardinal conclut par le rappel de deux événements récents, le mois missionnaire extraordinaire et les assises de la rentrée pastorale diocésaine, qui ont formulé les traits de la mission (…) [à] accomplir dans ce pays où la question du vivre ensemble continue de se poser impérieusement au lendemain des accords de Khartoum et de Bangui : poser des actes concrets dans l’optique du dialogue interreligieux et de l’œcuménisme.

Message de l’Avent du Cardinal Nzapalainga

Annie Josse
SNMUE
décembre 2019