<!--
-->

Diocèse de Saint-Brieuc : carnet de prières pour la SMM

Charles de Foucauld (1858-1916)

A l’occasion de la Semaine missionnaire mondiale, du 17 au 24 octobre 2021, les services diocésains de la Mission Universelle, de la pastorale des jeunes, de la catéchèse et du catéchuménat et de la formation du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier proposent une semaine de prière pour la Mission ici et dans l’Église universelle, grâce à ce livret.

« Il nous est impossible de nous taire ! » Actes 4,20

Au début de son message pour la Journée Mondiale de la Mission de cette année, le pape François affirme : « Quand nous expérimentons la force de l’amour de Dieu, quand nous reconnaissons sa présence de Père dans notre vie personnelle et communautaire, il nous est impossible de ne pas annoncer et partager ce que nous avons vu et entendu ».

Plus loin, il lance cette invitation à chacun de nous : « Nous sommes conscients que la vocation à la Mission n’est pas quelque chose du passé ou un souvenir romantique d’autrefois. Aujourd’hui, Jésus a besoin de cœurs capables de vivre leur vocation comme une véritable histoire d’amour, qui les fasse sortir aux périphéries du monde et devenir des messagers et des instruments de compassion ».

Nous nous aiderons de quelques extraits de « Fratelli Tutti », encyclique sur la fraternité et l’amitié sociale, signée le 3 octobre 2020, près du tombeau de Saint François d’Assise qui s’adressait à « tous ses frères et sœurs pour leur proposer un mode de vie au goût de l’Évangile » (FT, 1). Cette troisième encyclique, après Lumen fidei et Laudato si’, invite les chrétiens et les hommes de bonne volonté à vivre une « fraternité ouverte qui permet de reconnaître, de valoriser et d’aimer chaque personne ».

Le pape commence par un constat assez sombre du manque de fraternité dans le monde d’aujourd’hui. Le chapitre deux est tout entier réservé à une méditation sur le texte du Bon Samaritain en insistant sur la notion de « prochain ».

Le Pape nous invite ensuite à avoir un cœur ouvert au monde en faisant dialoguer le local et l’universel. Il propose aussi dans le septième chapitre des chemins de construction de la paix.

Enfin dans le dernier chapitre, « Les religions au service de la fraternité dans le monde », il s’appuie notamment sur le document sur la fraternité humaine co-signé le 4 février 2019 avec Ahmed el-Tayeb, recteur de la mosquée Al-Azhar (Egypte).

À la fin de son encyclique, le pape François reconnaît l’apport, pour sa réflexion sur la fraternité universelle « d’autres frères qui ne sont pas catholiques : Martin Luther King, Desmond Tutu, Mahatma Mohandas Gandhi et beaucoup d’autres encore ». Mais, continue le pape, je voudrais terminer en rappelant une autre personne à la foi profonde qui, grâce à son expérience intense de Dieu, a fait un cheminement de transformation jusqu’à se sentir le frère de tous les hommes et femmes. Il s’agit du bienheureux Charles de Foucauld. Il a orienté le désir du don total de sa personne à Dieu vers l’identification avec les derniers, les abandonnés, au fond du désert africain. Il exprimait dans ce contexte son aspiration de sentir tout être humain comme un frère ou une sœur, et il demandait à un ami : « Priez Dieu pour que je sois vraiment le frère de toutes les âmes […] ». Il voulait en définitive être « le frère universel ». Mais c’est seulement en s’identifiant avec les derniers qu’il est parvenu à devenir le frère de tous. Que Dieu inspire ce rêve à chacun d’entre nous. Amen ! (FT,  286-287)

Certains pourraient trouver étrange de choisir Charles de Foucauld comme modèle de missionnaire… et pourtant, en vivant intensément la vie cachée de Jésus à Nazareth, puis en Algérie, il a été comme le grain de blé jeté en terre au cœur du désert. De son vivant, sa vie missionnaire a pu sembler un échec et pourtant aujourd’hui, 105 ans après sa mort, une vingtaine d’associations, de congrégations, d’instituts font partie de sa descendance spirituelle.

Que Charles de Foucauld soit pour chacun de nous un modèle de fraternité.

Bonne semaine missionnaire !

Frère Denis Chamaret
Délégué diocésain à la Mission Universelle pour le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier
Septembre 2021

Sur le même thème

Logo Oeuvres pontificales missionnaires