Les jumelages en Église

Les jumelages entre pays ou villes, nous les connaissons bien grâce aux panneaux « Jumelé avec » qui bordent nos routes, ouvrant la citoyenneté à des contrées proches ou lointaines. Qu’en est-il des jumelages en Église ? Que savons nous de leur existence, de ce qui s’y vit ? En quoi la fidélité et la réciprocité qu’ils favorisent est-elle si importante aujourd’hui ?

Carte Jumelages

Carte_Jumelages

Il n’y a pas d’Église locale fidèle au Christ qui ne soit ouverte à l’universel sous toutes ses formes.

Répondant à l’une des orientations du Conseil Missionnaire National, le dossier du Courrier des Équipes veut mettre en lumière des jumelages dans leur évolution et actualité. Loin d’être un aboutissement, ce dossier veut poursuivre le partage entre diocèses et toujours développer l’ouverture qui prend en compte les richesses et les faiblesses des jumelages actuels, cherchant à inscrire ces choix diocésains dans la dynamique du donner et du recevoir, qui dépasse le simple jumelage et en fait une œuvre de communion missionnaire.

Pourquoi n’irions-nous pas vers des assises des jumelages en Église ? Pourquoi ne pas nous laisser interroger par le Cardinal Bergoglio, notre pape François, dans son appel à « éviter une Église autosuffisante et autoréférentielle et à rêver d’une Église capable d’atteindre toutes les périphéries humaines » (16 mai 2007) et pour nous plus directement, « le chrétien ne peut pas ne pas être missionnaire et cette exigence ne peut se vivre en profondeur et vérité sans une aptitude de disciple » (2008) Quels sont nos objectifs ? Quelle est notre pratique ? Comment nous inscrivons-nous dans la dynamique pastorale de notre diocèse ?

Pierre-Yves Pecqueux
Automne 2013

Courrier des Équipes n° 206